Deux an après une nouvelle vie commence...

 
Depuis mes 50 ans et après mon aventure Bio, le temps a passé et mes objectifs ont changé. Comme d'hab me direz vous, quelle surprise !!! Seulement, depuis je suis rentrée dans ma nouvelle vie, celle qui me mène à ma vraie vie, à celle que je suis réellement et profondément au fond de moi. Depuis 15 ans déjà, je rêvais d'aller vers le tantra, cela m'appelait mais je ne savais quoi en faire car je souhaitais le vivre à deux, le partager avec l'homme que j'aimais. Cependant, aucun d'entre eux ne s'y est intéressé, alors j'ai laissé tomber pendant toutes ces années. Et puis, après avoir fait deux stages de massage tantrique, je me suis lancée à le pratiquer de temps en temps, c'est un vrai plaisir lorsque l'on peut amener quelqu'un à lâcher prise le temps d'un massage, à oublier tout ce qui le perturbe dans son travail, sa famille ou autres... Cependant, ce n'est pas assez pour moi, j'ai un but beaucoup plus important mais dont je ne parlerai pas encore, vous le saurez le moment venu je vous le promets. Depuis août 2016, j'ai rencontré Luc POUGET, accompagnateur tantrique, il m'a appris qui je suis, comment je me suis construire et pourquoi j'ai agit de telle ou telle façon tout au long de ma vie. Pourquoi j'ai reproduit inlassablement toujours les même schémas. Il nous offre le moyen au travers de son fameux "Secret du Papillon", l'opportunité de guérir de nos blessures passées, de nous en libérer et d'en libérer notre famille par la même occasion. 10 de thérapie de gagner, quel beau cadeau de la vie.
Je me suis engagée avec lui à suivre tous les stages de tantra qu'il propose, pour le moment je n'en ai fait qu'un, mais quel effet sur moi, quand je pense que je disais au début que je n'en avais pas besoin, pas celui là. Et puis, voilà le résultat est là, je l'ai fait et dès que je suis rentrée chez moi, tout s'est mis en place, j'avais fait la clé du positionnement. Fin novembre, j'attaque la clé de la puissance... Vivement que cela arrive !
J'ai envie de partager avec vous le témoignage que je lui ai transmis, à lui ainsi qu'aux papillons qui ont éclos en même temps que moi et quelques amis. Voici donc ce que je lui ai écrit et pour ceux qui auront l'envie de me lire, n'hésitez pas à le contacter où à aller sur son site, prenez vous en main comme je l'ai fait, vous pouvez croire en vous, au changement, il n'y a pas de fatalité, seulement les bons outils pour y arriver, et c'est ce que Luc nous amène, non seulement cette déprogrammation, mais ces outils à utiliser chaque jour pour sortir de notre spirale infernale. Voici son site, pour ceux qui oseront : https://www.tantra-massages.fr/fr/accueil.php
 
 

Je suis ravie, OUI pleinement ravie d’avoir fait ce stage du papillon, merci à Luc de l’avoir inventé, d’avoir été aussi inspiré. Je me remercie également de m’aimer autant pour avoir encore eu la force d’avancer, encore et toujours dans ce dédale de souffrances, d’émotions et de dépendances qui est le mien. Cette vie qui m’amène plus loin, toujours plus loin vers cet autre moi. Ce fut une lutte de chaque jour, de chaque instant et ça le sera peut-être encore parfois, mais seulement peut-être, car aujourd’hui je crois en moi et j’ose croire que demain, le papillon déploiera ses ailes avec toute sa clairvoyance, toutes les couleurs de son corps et de son cœur, il est déjà là, je le sens. Malgré mes souffrances, il y a toujours en moi cette étincelle, cette petite fille joyeuse, taquine, ouverte, miraculée, qui sait à quel point la vie est précieuse, et vaut la peine que l’on s’y arrête un instant pour regarder en arrière et se dire, « Qu’est-ce que j’en fais maintenant » !

Il me semble important de voir à quel point la vie est un cadeau, le plus beau des cadeaux. Je voulais être digne de l’avoir reçue et de la vivre, avec mes choix, mes rêves, mes folies, mes valeurs, pouvoir suivre ce délicieux chemin parsemé de fleurs qui mène à mon jardin intérieur, celui qui me ressource et me permet d’avancer. Là où je peux sentir l’odeur des arbres, de la terre encore humide de rosée matinale, entendre le bruit de la rivière qui ruisselle, écouter le chant des oiseaux qui me soufflent à l’oreille : « Gravi cette montagne devant toi, car elle mène à qui tu ES ». Pouvoir être, enfin, dans ce lieu merveilleux et magique, cet endroit unique et secret, mais pas seulement dans mes rêves et mes espoirs bafoués, mais dans ma réalité profonde. Chasser enfin ces douleurs qui m’oppressent, m’empêchent de me déployer, laisser mon corps exprimer toute sa souplesse et sa légèreté, toute sa félinité et sa sensualité. Je ne vais pas seulement renaitre, je vais enfin vivre jusque dans la moindre petite parcelle de mon corps. Des cellules vivantes et vibrantes, des ressentis au delà des mots.

La route a été longue et sinueuse avant d’arriver jusqu’à toi, mais oh ! Combien riche de rencontres toutes aussi précieuses les unes que les autres, d’enseignements et d’expériences. 

Désormais, je n’ai pas seulement conscience de qui j’étais, mais de qui je suis et où je vais. Ma voie se dessine lentement, et elle me mène là où on m’attend. Car, quelle que soit la direction que je prends, elle est juste et véritable, subtile et imprenable, elle m’appartient. Elle est ma vie, celle que je choisis, merci encore de me l’avoir offerte pour tout ce temps qu’il m’a été donné, car l’ici et maintenant résonne en moi pour la possibilité d’un après limpide pour lequel j’oeuvrerai désormais.

Ma vie est cette merveilleuse chance où l’on m’a donné de vivre ma propre expérience, de jouer à perdre ou à gagner, Alors, MOI CORINNE, aujourd’hui, j’ai décidé de gagner, de m’autoriser à recevoir ce qu’il m’est possible de recevoir, de me donner tout ce qu’il est possible de me donner, car personne ne le fera jamais à ma place.

Je dois arriver, et pour toujours, à me détacher de l’autre, à croire en moi et à m’aimer assez pour ne plus attendre quoi que ce soit de lui. Peu importe ce que je peux ressentir ou non, cela n’appartient qu’à moi et à moi seule et je n’ai pas à faire subir cela à l’autre. Je l’ai compris et je dois désormais travailler dur pour l’intégrer complètement et à tout jamais.

Depuis le 28 octobre 2016, une papillonne s’est éveillée, a osé percer sa chrysalide après s’être lavée de ces démons, après s’être enracinée dans sa nouvelle Corinne, celle qui s’est engagée et qui restera vigilante coûte que coûte à tous ces saboteurs bienveillants qui toute sa vie ont répondu à ce qui semblait être le mieux pour elle, mais qui s’est avéré être la résultante de ce qu’on lui avait inculqué au fil des années.

Une nouvelle moi est née et ces 3 mois de travail engagé, je les ressens déjà avec toute la joie de l’enfant et de la femme que je suis devenue. Certes, là tâche n’est pas aisée, mais elle va le devenir, Tout, se met à danser en moi rien qu’à l’idée des multitudes de possibilités qui s’ouvrent à l’horizon.

Merci à tous les shivas et les shaktis qui m’ont accueillie avec ce que j’étais, sans jugement et avec tant de bienveillance. Merci d’être les témoins éternels de ma renaissance.

Merci du fond du cœur à Luc pour cet accompagnement, cet enseignement unique et incontournable, pour cet accouchement non sans douleur, mais au combien nourrissant et révélateur. Nul sur cette terre ne devrait subir, sans être en possession des outils nécessaires pour se défendre. Luc, ceci est ta mission, celle que tu as reçue, celle pour laquelle tu reçois encore chaque jour et que tu as acceptée pour toi même, ta famille et pour le meilleur de chacun d’entre nous assez conscient pour se rendre compte de l’importance du cadeau que tu nous fais. 

Grâce à ton inventivité, ta créativité, je n’ai plus peur que tu m’ « ABANDONNES», mais s’il te plait !!!! N’arrête 

jamais !!!! Nous avons tant besoin de tes clés, et là je dis bien et volontairement « BESOIN DE TOI ».

Grâce à toi, je redouble désormais de force, de puissance tranquille, je m’ouvre à la femme tantrique, initiatrice et sacrée, celle qu’au fond de moi j’ai toujours été, merci de l’avoir ressuscitée !

 

Alors OUI, je témoigne aujourd’hui

qu’il est possible de changer de chemin, de modifier son « DESTIN », 

de vivre la plus rapide des thérapies, pour vous amener vers qui vous êtes vraiment, qui vous avez été, mais que vous avez oublié d’être, car on vous a rempli les valises de vêtements que vous ne vouliez pas porter. 

Désormais, vous pouvez avoir les outils nécessaires pour les enlever.